La super grande maison n'était pas pour nous, en fait on ne l'a même pas visiter. La veille du départ l'agent immobilier m'appelle pour me dire que le propriétaire l'avait déjà vendue sans le prévenir je n'avais donc plus besoin de ma déplacer. Super, surtout quand on pense que mon père qui nous accompagnait avait pris sa matinée de congés (la maison était à plus de deux heures de route de chez nous)

Bref pour se remonter le moral on est aller s'empiffrer chez le chinois.

J'en ai deux nouvelles en perceptive. Une avec une petite boutique en dessous (une ancienne boucherie, on pourrait faire un salon de thé gore lol) et une autre grande à côté (la ville à côté) de chez la grand mère de Petit Bouddha ... on verra bien...